Grand ménage, par où commencer ?

Vous l’aviez annoncé au dernier apéro, aidée par quelques Mojitos : vous allez faire le grand ménage dans votre maison ! Vous avez dit ça avec le sourire, avec conviction, avec envie et motivation. Vos copines, votre cousine et votre chéri vous ont félicité. L’annonce avec des paillettes, c’était chouette. Ce qui l’a été un peu moins, c’est le moment où, à court de Mojitos, vous êtes rentrée chez vous : vêtements qui trainent, vaisselle en retard, bric à brac poussiéreux, etc … Bref, de quoi vous décourager en un rien de temps car vous ne savez même pas par où commencer.
N’ayez pas peur du monstre qui vit chez vous : on va vous filer un coup de main !

Votre arme secrète
La première bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas à réfléchir pour commencer. Ne vous demandez pas par quelle pièce vous devez commencer, comment vous souhaitez aménager la salle de bain, quels hacks vous allez mettre en place pour organiser votre quotidien etc … Non, non, non ! On laisse Martha Stewart chez elle s’il vous plait, vous n’en êtes pas encore là. Votre allié aujourd’hui sera : une poche poubelle (ou plusieurs) de 100 litres.
Oui, bon, pour le coup c’est vachement moins sexy, mais on s’en fiche. Vous avez 30 minutes pour faire le tour de votre maison et jeter tout ce qui traine :
– Les objets cassés
– Les emballages que vous auriez déjà dû jeter
– Le vase mexicain offert par tatie Huguette (oops, il est tombé)

Idem pour les cartons d’emballages que vous avez stocké « au cas où » et qui sont devenus des palaces à cafard, les médicaments périmés depuis 4 ans et les aliments figés de votre frigo (hmmm, la jolie barquette de restes qui dort depuis 6 semaines !)
Bref, c’est le moment d’aller faire un tour au dépotoir (ça changera de la BD, hein !). Votre but ici sera d’alléger et de désencombrer votre maison.

La seconde étape : le tri
Vous avez déjà trié ce qui était cassé ou à jeter. Maintenant, vous devez faire le tri entre ce que vous voulez garder, donner, vendre, ce qui vous sert en cette saison ou non, etc …
Pour cela, dégagez un petit espace dans votre buanderie ou votre garage (où vous voulez en fait, mais évitez les pièces à vivre). Vous y stockerez vos objets à vendre. Pour ce qui est des objets à donner, mettez-les directement dans le coffre de votre voiture.
Attention, quand on parle de stockage, il s’agit bien sûr d’un stockage temporaire. Interdiction de garder tout ça pendant plus de 3 mois.

La troisième étape : chaque chose à sa place.
Les objets ne se trouvent pas à la place à laquelle ils devraient être : voilà ce qui crée le désordre. Vous devez donc définir une place pour chaque objet que vous aurez décidé de garder en suivant :
– La logique et VOTRE logique (une casserole n’a rien à faire dans votre salle de bain)
– Votre mode de vie (inutile de placer un vide poche sur la table du salon si vous avez l’habitude de décharger vos affaires sur le buffet)

En ce qui concerne les objets « en vrac » dont vous ne savez pas quoi faire, vous pouvez dégager un espace ou une armoire rien que pour eux. Attention, je n’ai pas dit de tout mettre dans un carton pour simple stockage. Au contraire, ce sera le moment de catégoriser vos noisettes, bande de petits écureuils !
Je vous conseille même de vous créer un « espace magasin » : quelques étagères, les objets rangés par catégories dans des boîtes ou des sachets ETIQUETES (j’insiste sur ce point, car il est inutile d’avoir 156 boites si on ne sait pas ce qu’il y a dedans). Voici quelques exemples :
– Une boite dans laquelle vous mettrez vos diverses bougies (ça servira pour la prochaine coupure de courant)
– Un sachet zip regroupant tous vos porte-clefs (qui trainaient un peu partout)
– Un bocal à crayons, stylos et autres papeteries
– Une boite dans laquelle vous rangerez proprement les multiples portes monnaies achetés depuis vos 15 ans
– Une boite à souvenirs regroupant photos, places de ciné, lettres parfumées etc …
– Des bocaux pour les petits objets (clefs, bobines de ficelles, etc …)

J’attire tout de même votre attention sur votre mode de stockage. Oui, parce qu’en théorie, c’est génial de recycler ses vieilles boites à chaussures, mais en pratique, c’est tout autre chose. En effet, et je vous le dis parce que c’est du vécu, les cafards, souris et autres bestioles aiment autant les jolies boites que vous (surtout si il y a des trous dedans. Et qu’on soit clairs, ces jolies boites regroupant vos trésors, vous ne les ouvrirez pas tous les jours. Les bébêtes auront donc le temps de s’y faire plaisir. Je vous conseille donc de faire en sorte de vous en débarrasser durablement.

Nous parlions de « sachets » un peu plus haut. Vous vous êtes demandé comment les utiliser sans que ce soit la pagaille n’est-ce pas ? Et bien vous avez plusieurs alternatives :
– Demander à l’Homme de vous fabriquer un petit portant à fixer au mur pour y accrocher les sachets
– Accrocher les sachets (perforés) sur un cintre à l’aide de trombones solides

Voilà les 3 grandes étapes d’un vrai ménage de printemps. Mais comme en Calédonie on n’a pas de printemps, c’est que vous pouvez le faire toute l’année ! Et si la motivation vous vient après avoir lu cet article, je ne dirai qu’une chose : va chercher ta poubelle !

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *