Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Roman coup de coeur

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Après être tombé sur ce roman purement par hasard, et l’avoir dévoré, je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle et surtout que je vous le conseille … Alors certes ce n’est pas un prix de littérature française, mais il redonne du peps !

Un roman très agréable à lire, léger qui aborde les thèmes du développement personnel de façon détourné et vitaminé … Immergé dans la vie de Camille pour un voyage intérieur.

Un coup de coeur 🙂

Pour toute celles et ceux qui pense qu’ils ont tout pour être heureux, mais en regardant autour d’eux ils trouvent que tout va mal, qu’ils ont perdu le contrôle de leur vie … Que le verre est à moitié vide, il vous faut un déclic, pour vous remettre en selle !
Camille, 38 ans, suite à un accident de voiture, repart sur les rails de sa propre vie, de ses attentes, de ses désirs et s’épanouit ….. Ouiiiii c’est cul-cul vous me direz MAIS CA FAIT DU BIEN !

Ce roman nous donne quelques clés de développement personnel pour faire le ménage dans notre vie et enfin apercevoir ce que nous souhaitons réellement.

l’auteur du roman “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” Raphaëlle Giordano est coach en créativité et artiste peintre . Elle crée dans ce roman le métier de routilologue, c’est un “expert en l’art de retrouver le bonheur perdu” qui soigne la “routinite aiguë”. “C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…”,

Camille, et vous par la même occasion, apprendra à se défaire de ce qui lui pèse, à changer ses habitudes et à s’autoriser à vivre une vie taillée sur mesure, pleine d’un enthousiasme qu’elle croyait disparu.

Camille, c’est un peu nous, et sous cette oeuvre hybride, d’apparence légère, se cache une détox de toutes nos petites pensées négatives et une bonne dose de bonne humeur !

> Raphaëlle Giordano, “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une”, Eyrolles, 2015 (J’ai trouvé le mien à Casino Johnston – Quai Ferry :))

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *